Outils pour utilisateurs

Outils du site


tutos:software:emulateurs:retroarch

Emulateur RetroArch

Présentation

RetroArch est un émulateur multi-système. Il vous permet d'émuler sans logiciel tiers une grande quantité de système.

Systèmes compatibles

FIXME : à compléter

Installation

Intégration dans RocketLauncher

Module

Le module RetroArch est disponible directement depuis RocketLauncherUI dans la section Modules.

Configuration

Ajouter l'émulateur RetroArch dans RocketLauncher :

  • Name : RetroArch
  • Path : ..\Emulators\RetroArch\retroarch.exe
  • Rom Extensions : zip|ngp|ngc|ws|wsc|cue|iso|nds|nes|fds|gb|gbc|st2|32x|bin|gg|sms|z80|7z
  • Module : RetroArch.ahk
  • GUI Path :
  • CLI Parameters :

Configuration avancée

Version au moment de la rédaction du tutoriel: 1.3.6.

Description sommaire

Au lancement du système vous avez cette page :

La zone 1 est le menu principal :

Le menu principal à proprement parler. Il permet de choisir sur quel core travailler et d'effectuer les chargements ou sauvegardes de configurations.
Le menu settings vous permet de configurer Retroarch, ou un core précédemment chargé.
Le menu history est l'historique des roms lancées.
Le menu import content permet de scanner des répertoires pour chercher des roms.

La zone 2 contient les éléments de chaque menu.


Configuration de Retroarch

A partir du menu settings nous allons configurer les onglets video et configuration.

Video

Mettre full screen mode sur on.

Configuration

La sauvegarde automatique à la fermeture de RetroArch est activée. Par défaut, en l'absence de core chargé, la sauvegarde est effectuée dans le fichier “retroarch.cfg”.

Les options per-core vous permettent d'utiliser une configuration par défaut appliquée à tous les cores.

Configurer un core

Installer un core dans Retroarch

Pour réaliser cette opération, il faut être connecté à internet.

Un core va émuler le système de votre choix. Vous pouvez installer plusieurs cores à la suite.

Dans main menu, choisissez Online Updater.

Vous arrivez dans un menu qui vous permet de choisir quelle partie améliorer en fonction de vos besoins. Nous choisissons Core Updater.

Ensuite RetroArch vous présente l'ensemble des systèmes qu'il sait émuler. Certain système bénéficie de plusieurs cores. A vous de choisir celui qui vous convient. Pour l'exemple, prenons un émulateur Super Nintendo.

Votre core est reconnu dans RetroArch, il ne reste qu'à le charger.

Revenez au menu principal et choisissez load core puis validez le core à charger.

Votre core est chargé !

Configurer un core

Vérifiez que le core chargé est bien celui que vous voulez configurer (en bas à gauche 1).

Si vous n'avez pas coché les options per-core, reprenez les étapes précédentes. Ensuite, configurons les commandes avec l'option input en 2.

Choisissez le type de contrôle voulu et sélectionnez votre matériel. Enfin vous définissez les commandes de votre interface (paddle, joystick…) avec RetroArch.

FIXME : [insérer l'image] et [donner quelques explications]

Déclarer ses roms

Pour déclarer vos roms dans RetroArch, revenez au menu principal et choisissez Add content et scan directory pour préciser où RetroArch trouvera vos roms.

Ensuite vous naviguez jusqu'au répertoire contenant vos roms (ici les roms snes) puis vous validez avec l'option Scan This Directory. Le message en jaune indique que RetroArch scanne le répertoire.

Une nouvelle icône , au format de la manette du système, apparaît dans le menu du haut. Il ne reste plus qu'à sauvegarder à partir du menu principal avec l'option Save New Config.

Appuyez sur ECHAP pour quitter et relancez RetroArch.

Lancer une rom

Pour lancer un jeu, dans le menu de votre système, ici . Sélectionnez la rom désirée et précisez le core (si vous en avez mis plusieurs pour un même système).

Il ne reste plus qu'à lancer la rom et profiter du jeu !

Problèmes fréquents

Emulateur non trouvé

Dans cette exemple l'émulateur Super Nintendo n'est pas trouvé.

Solution

  • Editez le module retroarch avec WordPad qui ce trouve dans ./hyperspin/hyperlaunch/modules/retroach.
  • Rajoutez votre système.
  • Pour voir l'émulateur, il faut fermer puis ouvrir HyperLaunchHQ après modification du module :

Audit rose

Si votre audit est rose et que vous ne pouvez pas lancez de jeux, c'est qu'il manque l'extension de vos roms dans la configuration de l'émulateur.

Exemple : ajoutez l'extension “.nes” pour la Nintendo :

Les jeux ne se lancent pas dans HyperHQ

Si les jeux se lancent dans HyperLaunchHQ et HyperLaunch mais pas avec HyperSpin, vérifiez dans HyperHQ que le système est bien paramétré :

Autres tutoriels

Liens

tutos/software/emulateurs/retroarch.txt · Dernière modification: 2017/02/12 17:30 par stephco08